Mar
2
mar
Le poids géopolitique des populations musulmanes
Mar 2 @ 10 h 00 min – 11 h 30 min

Plus d’un milliard de personnes se reconnaissent dans la religion islamique.
C’est le résultat d’une diffusion favorisée ou contenue, notamment sous l’effet de divers événements géopolitiques. Comment prendre la juste mesure du poids géopolitique de l’Islam dans le monde ?

Mar
9
mar
Les facteurs géopolitiques « classiques » des migrations internationales
Mar 9 @ 10 h 00 min – 11 h 30 min

Les migrations internationales sont souvent expliquées essentiellement par des causes économiques dues à des différences d’opportunité de revenus selon les pays. Cette explication ne néglige-t-elle pas l’importance des facteurs géopolitiques dans leur nature que nous appelons « classique » ?

Mar
16
mar
Les nouvelles logiques géopolitiques des migrations internationales
Mar 16 @ 10 h 00 min – 11 h 30 min

Le XXIe siècle connaît, comme les siècles précédents, des migrations internationales.

Ces dernières tiennent souvent à des facteurs géopolitiques tels qu’ils se sont exercés au fil de l’histoire. Mais, en ce XXIe siècle, n’y aurait-il pas des nouvelles logiques géopolitiques explicatives des migrations internationales ?

Mar
30
mar
Les effets géopolitiques des migrations
Mar 30 @ 10 h 00 min – 11 h 30 min

Les migrations internationales exercent des effets démographiques en modifiant le peuplement des pays d’origine et des pays de destination. Cela peut-il engendrer des conséquences géopolitiques ?

Avr
6
mar
Les diasporas, des acteurs géopolitiques essentiels : le cas des diasporas indiennes.
Avr 6 @ 10 h 00 min – 11 h 30 min

Les migrations internationales ont pour effet de créer des diasporas, donc des populations qui éprouvent des liens identitaires avec le territoire dont elles sont ou se considèrent originaires. Avec l’exemple de l’Inde, demandons-nous quels effets géopolitiques les diasporas exercent-elles ?

Avr
13
mar
Géopolitique et prospective de la population du monde
Avr 13 @ 10 h 00 min – 11 h 30 min

Les paramètres géopolitiques futurs ne dépendent pas seulement de référents déjà connus, de ce qu’on appelle en prospective les « tendances lourdes ». Ces dernières sont-elles déjà certaines ? Ou, au contraire, ne faut-il pas réfléchir sur les « ruptures » possibles qui pourraient modifier les données des variables démographiques dans le monde de demain ?