Pour s’adapter au monde de demain, faut-il réinventer le travail ?

A l’ère de l’automatisation etde la robotisation, les progrès techniques détruisent de plus en plus d’emplois dans tous les secteurs d’activités (primaire, secondaire, tertiaire). Et ce mouvement n’est pas prêt de s’arrêter. Au contraire, il s’amplifie de jour en jour et aboutira demain à la disparition de l’essentiel du travail. Face à ce déclin mondial du travail, l’humanité sera confrontée, dans les quelques décennies à venir, à un défi d’une ampleur qu’elle n’a jamais connu dans son histoire : comment, dans cette perspective, repenser l’organisation sociale ?